LE COUP DE GUEULE D'UN VER DE TERRE

POLICIER : Pourquoi manifestez-vous ?

VER DE TERRE : Trop d'injustices !!!!!

POLICIER : Mais de quoi parlez-vous ? 

VER DE TERRE : Ma mère a été tuée par un pesticide répandu par les humains.

POLICIER : Wouai… Mais…

VER DE TERRE : Mais, c'est pas tout !!!

Ma grand-mère et mon père sont morts dans un incendie de forêt et mes pauvres frères et sœurs, tout juste nés, ont été mangés par un ver Nungara.

Tous mes potes disparaissent, comme ça.

POLICIER : Ok... Ok... Ok !

En fait, je m'en fiche... ON S'EN FICHE !

Tu n'es pas mignon comme un panda.

Pas aussi loyal qu'un chien.

Pas, non plus, aussi mystérieux qu'un chat...

VER DE TERRE : Mouais, mais MOI au moins, JE SUIS UTILE !

MOI, je crée des tunnels qui permettent l'aération de la terre.

Grâce à MOI : l'eau peut circuler et les plantes se nourrir puisque leurs racines se faufilent dans mes galeries. Et mon boulot de décomposeur, vous en avez déjà entendu parler ? Je boulotte,  je remonte à la surface et reverse plus de fertilisants que n'importe quelle bestiole.

POLICIER :          !!!!

 

VER DE TERRE : Alors, je ne suis peut-être pas mignon comme un panda, pas aussi loyal qu'un chien ou aussi MYSTERIEUX qu'un chat...QUOIQUE !!! Mais je suis si utile à votre vie que vous ne pourriez pas vous passer de moi.

Et pourtant vous m'ignorez. Et pourtant, vous me laissez souffrir, voire mourir sans un regard, sans un  remords...  ... sans la moindre alerte sur Insta, Snapchat ou Facebook pour vos vieux...

C'EST SUPER TROP INJUSTE !!!

Des animaux en voie de disparition

Nous allons vous parler de certains animaux en voie de disparition, et pour chaque animal, on va vous expliquer quel est leur problème.

Le tigre :

 

 

 


Pour protéger le bétail, des appâts empoisonnés ont été déposés contre les tigres et pour  les chasser à des fins commerciales, les armes à feu ont été utilisées... Ce fut un vrai massacre !
De plus, la très forte croissance de la population de l’Inde a réduit considérablement l’espace dont le tigre a besoin pour assurer sa survie. Ses proies disparaissent elles aussi. Les exploitations agricoles et les routes ont découpé leur territoire et elles ont donc diminué le nombre de tigres. Nos activités d’humains ont ainsi réduit de 45 % l'espace vital du tigre.

Carte d’identité :
Félin sauvage, carnivore, dont la fourrure est différente pour chaque animal.                                                                                                                      
Il faudrait arrêter de le chasser et de réduire son territoire.



L’ours polaire :

 

Il ne vit qu'au pôle Nord (en Arctique), mais se déplace sur de grandes distances pour chasser, se reposer et se reproduire. Il n'a pas vraiment de prédateur car il est en haut de la "chaîne alimentaire" dans cette zone.

L'activité humaine est responsable de sa presque disparition : le réchauffement climatique (qui provoque la fonte de la banquise),  l'exploitation du pétrole et du gaz le dérange, et il avale certains produits dangereux en mangeant des animaux vivants dans l’Océan Arctique pollué.
Pour aider cet animal, il faudrait réduire la pollution et surtout les émissions de CO2. Comme ça, le réchauffement climatique serait moins important et ça réduirait la fonte des glaces alors que si les hommes continuent ainsi en 2050, 40 % de la banquise aura disparu.


 Carte d'identité : mammifère carnivore dont le pelage blanc lui permet de se camoufler sur la banquise et dont l'épaisseur en plus d'une couche de graisse lui permet de résister aux grands froids.

 


Le panda géant :

 

 

 

 


Le  gouvernement chinois, depuis quelques années, a pris des mesures efficaces pour limiter la disparition de cette espèce. Il faut savoir que les pandas vivent dans des forêts de bambous et ils se nourrissent presque exclusivement de bambous. L'exploitation des forêts, le tourisme  et le découpage de son habitat gênent le maintien des bonnes conditions de reproduction. Heureusement W.W.F. veille et crée depuis 1980 des parcs pour les protéger .

Carte d’identité :
C’est un mammifère omnivore mesurant entre 1 m 50 et 1 m 80, qui passe 12  h par jour à manger. Il peut vivre entre 20 et 25 ans et à l'état sauvage, on ne le rencontre qu'en Chine. Sa faible capacité de reproduction augmente ses risques de disparition. 

Étonnant : Il a un sixième doigt aux pattes avant... ... ce qui est plus facile pour tenir un  bambou !

Le problème principal pour l'ours polaire, c'est la réduction de la taille de son territoire : la banquise.
Le tigre a longtemps été considéré comme un
« mangeur d’hommes », il était donc perçu comme notre ennemi.

Le trafic illégal des pandas et leur protection sont des faits qui ont une grande importance et dont les médias parlent beaucoup.

Camille Froville    et    Carla Lauriot 

L’homme agit sur le territoire de ces trois animaux ;  il le réduit et donc diminue ses sources de nourriture et leur chance de se reproduire.

Pour les aider,  nous pourrions par exemple construire des ponts et des couloirs souterrains, nommés "couloirs écologiques".  Ainsi, les animaux pourraient passer d'un territoire à un autre sans prendre de risque et revenir sur leur lieu de naissance pour se reproduire.


Définitions :
Médiatique : qui a un rapport avec les médias, nos supports d'informations.
W.W.F. : C’est une association qui agit pour protéger les animaux et la nature (World Wildlife Fund ou Fonds mondial pour la nature).

 

 
 

Fiche d'identité

Nom scientifique :

Pseudophryne corroboree

Pseudophryne pengilley

Régime alimentaire : coléoptères, acariens, fourmis et larves d'insectes

Taille : entre 2,5 et 3 cm

Camille Froville et Emilie Ciracq 

La grenouille corroborée

      Elle n'est pas très mignonne, mais elle est, dans la chaîne alimentaire, aussi essentielle que nos chouchous !

Particularités

La grenouille corroborée fait partie des grenouilles dont la peau produit une molécule toxique appelée « pseudo-phrynamine ».  Elle a pour particularité de produire elle-même ce poison, là où d’autres le trouvent dans leur nourriture. Il lui sert bien entendu à se défendre des prédateurs mais également à se protéger des infections de la peau.

La grenouille corroborée

Localisation

Cette grenouille vit dans le sud-est de l'Australie.

Son territoire est très limité, il mesure environ 400 km² et se trouve en altitude, au delà de

1300 m, mais avec la disparition de l’espèce, on ne retrouve plus la grenouille que sur un espace de 10 km², dans le parc national du Mont Kosciuszko.

Menace 1

L'homme :

Indirectement, l'homme

agit sur la disparition de bon nombre d'espèces animales. Quand il participe au réchauffement climatique,  il favorise  le développement de zones de sécheresse. Comme on l'a vu en Australie...

La sécheresse :

Le manque  d'eau complique sa reproduction. C'est dans l'eau que naissent les têtards.

Cette menace  est aussi à l'origine de feux de brousse qui détruisent son habitat.

Menace 2

Sa plus grande menace

L'infection provoquée par la chytridiomycose (un champignon) est sa plus grande menace !

 

Un hôpital pour les koalas en Australie !

Les Australiens, face au réchauffement climatique  et donc aux incendies, ont trouvé une solution pour essayer de sauver le koala, leur  animal totem protecteur.

Depuis 1973, un hôpital a été créé à Port Macquarie (Nouvelle-Galles du Sud) sur la côte Est de l’Australie. Il n’a jamais reçu autant de koalas que depuis les incendies qui ont débuté en octobre 2019.

Ces incendies ont ravagé 80 % de leur habitat  et un nombre important de koalas est mort.  Si les daims,  les wallabies, les kangourous sont capables de s’enfuir face aux flammes, les pauvres koalas n’en sont pas capables. Ils restent bloqués au sommet des arbres en feu où ils se réfugient.

C’est pourquoi des bénévoles, vétérinaires pour certains,  participent au sauvetage et à la sauvegarde des koalas comme on peut le voir sur la vidéo.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous aimerions que les Australiens cherchent d'autres sources d'énergie que le charbon qui est très polluant et  que des projets de reforestation soient mis en place. Les réseaux sociaux pourraient alerter davantage les internautes par rapport aux problèmes environnementaux en Australie. En tous cas, nous c'est comme ça que nous avons été touchées par la situation des koalas et que nous avons eu  envie d'en savoir plus. 

Marie Cantagel ,  Clarice Dahmane, Loucy Gouillaud
Carte réalisée avec Umap - Openstreetmap -
logiciel open source, sous licence WTFPL
De nombreuses espèces risquent de disparaître complètement à cause des incendies en Australie  : "272 types de plantes, 16 mammifères, 14 grenouilles, neuf oiseaux, quatre poissons et une araignée."  La cause principale du risque de disparition des koalas sauvages est bien la disparition de leur  habitat :  les forêts d'eucalyptus.

© 2020 par Le Canard de Cantelande . Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now